Le Matériel

Du matériel de qualité et des gestes de connaisseurs

  • La pèle : une grande bassine, traditionnellement en cuivre, d’une contenance d’environ cent litres. La cuisson s’y fait à feu doux et de façon la plus constante possible, afin que le produit puisse réduire correctement sans brûler.
  • Le ribot : un grand ustensile en bois, manche en bois de saule et tête en bois de pommier ? , avec lequel on ramaouge, (on remue) le fond de la pèle en permanence pour éviter que le pommé n’attache, ainsi conservant un produit sain.
  • Le rabattoué : une planchette en bois avec laquelle on racle les éclaboussures sur le bord de la pèle. Incorporer ces éclaboussures au contenu restant, afin de ne rien perdre et que tout soit bien cuit.
  • Le feu, traditionnellement feu de bois pour apporter un goût de fumé caractéristique, à alimenter en permanence afin qu’il soit de puissance constante, le pommé doit cuire à feu doux.